L’expatriation fait rêver 72% des jeunes français

C’est le résultat d’une enquête réalisée par l’institut YouGov et révélée par les Echos Start ce lundi 15 octobre. Plus de sept jeunes français sur dix conçoivent une vie à l’international et veulent rejoindre les plus de deux millions de Français qui ont choisi l’expatriation temporaire ou définitive.

Une soif d’aventure immuable

Et si la solution pour fuir définitivement le chômage était de s’envoler loin de la France ? Chaque année, des milliers de Français choisissent l’expatriation comme recours au manque d’emploi sur le territoire. Ce n’est pas anodin. Depuis quelques années, les politiques publiques en matière de mobilité internationale promeuvent une expérience à l’étranger pour gagner en employabilité. Certains choisissent de partir temporairement dans le cadre de leurs études. Les étudiants et les jeunes diplômés s’envolent aux quatre coins du globe pour effectuer une formation ou pour réaliser un stage. D’autres prennent littéralement goût à l’expatriation et optent pour une installation définitive dans leur nouveau pays d’adoption.

Ce mode de vie a de quoi séduire les jeunes Français âgés de 18 à 24 ans. La dernière étude réalisée par l’institut YouGov va dans ce sens. Selon l’enquête publiée par Les Echos Start ce lundi 15 octobre, 72% d’entre eux se projettent à l’étranger. Les raisons évoquées par les Français sondés sont multiples. Quasiment la moitié (46%) prétexte vouloir vivre des aventures. Le gout du dépaysement et du voyage demeure la première raison qui pousse les Français à quitter l’Hexagone. Une baisse du coût de la vie (22,5%) et une vie décrite comme « plus tranquille » (29,2%) sont les autres motivations à choisir l’expatriation.

Les raisons qui poussent à l’expatriation

    • Vivre des aventures : 46%.
    • Trouver de meilleures opportunités de carrière : 40,4%.
    • Avoir un meilleur niveau de vie : 34,8%.
    • C’est mon rêve de vivre dans le pays choisi : 29,2%.
    • Avoir une vie plus tranquille : 29,2%.
    • Baisser le coût de la vie et/ou les taxes : 22,5%.
Le Canada est la destination préférée des jeunes français qui rêvent de s’expatrier. En 2017, la ville de Toronto comptait 10 626 expatriés.

L’expatriation motivée par le travail

Les objectifs évoqués s’inscrivent également dans une optique professionnelle. Pour la fameuse génération Y, s’expatrier est un moyen de débuter une carrière internationale. La perspective de meilleures opportunités de carrière séduit près de quatre Français sur dix (40,4%). Dans la pléthore de destinations possibles, les candidats à l’expatriation font la part belle au Canada. Le pays de la feuille d’érable est régulièrement cité en exemple comme étant un pays où l’on trouve du travail et dans lequel la qualité de vie est supérieure. Pourtant, il n’apparaît qu’en sixième position du classement des destinations qui comptent le plus d’expatriés français (lire plus bas).

Outre-Atlantique, les grands perdants se nomment les Etats-Unis. Le pays de l’oncle Sam a tout récemment été élu pays le plus compétitif du monde par le World Economic Forum, devant Singapour et l’Allemagne. En revanche, ils ne figurent pas sur le podium des pays souhaités par les jeunes interrogés. Les autres destinations privilégiées s’avèrent plus proches de l’Hexagone. Il s’agit du Portugal et de l’Espagne où le coût de la vie est réputée plus faible qu’en France.

Entre 2 et 2,5 millions d’expatriés français dans le monde

D’après les chiffres publiés par le ministère des Affaires étrangères, la présence française dans le monde ne cesse de croître. Celle-ci a augmenté de +2,2% entre l’année 2016 et l’année 2017. Ainsi, l’an passé, le nombre de ressortissants inscrits au registre officiel des Français établis à l’étranger s’élevait à 1 821 519 personnes. Une moitié (49% des inscrits) est installée au sein de l’Europe. Les autres continents privilégiés sont le continent américain – nord et sud confondus – avec 20% des inscrits et l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient réunis (14%). Ces résultats ne concernent que les Français déclarés en tant qu’expatriés. En effet, le site France Diplomatie indique que « l’inscription au registre n’est pas obligatoire ».

En tout, le nombre global de Français ayant fait le choix de l’expatriation s’élèverait entre 2 et 2,5 millions de personnes. La population ressortissante française est essentiellement composée par les 25-60 ans. Plus de la moitié des ressortissants (51%) sont effectivement des adultes actifs qui pratiquent l’expatriation touristique ou professionnelle. Les jeunes constituent le second bataillon d’expatriés français à l’étranger avec 34%. Les sexagénaires et plus ne représentent que 15% du total des ressortissants. D’une courte majorité, ce sont les femmes (50,1%) qui privilégient l’expatriation en 2017.

Les dix pays qui comptent le plus d’expatriés français

  1. La Suisse : 187 232 personnes.
  2. Les Etats-Unis : 163 699 personnes.
  3. Le Royaume-Uni : 147 506 personnes.
  4. La Belgique : 127 558 personnes.
  5. L’Allemagne : 116 388 personnes.
  6. Le Canada : 103 967 personnes.
  7. L’Espagne : 85 121 personnes.
  8. Le Maroc : 54 043 personnes.
  9. Israël : 52 982 personnes.
  10. L’Italie : 43 877 personnes.

D’après l’enquête effectuée par YouGov, 23% des jeunes interrogés conçoivent un départ définitif de France pour débuter une carrière à l’international. Qu’elle soit définitive ou non, l’expatriation est un bon moyen d’écrire une ligne originale sur le CV. Une expérience à l’étranger de quelques mois à plusieurs années permet aux demandeurs d’emplois de taper dans l’oeil des recruteurs par rapport à d’autres candidats.

Related posts

Leave a Comment