Événement : le Salon du travail débute le 17 janvier prochain à Paris

Portée par le spécialiste des salons de recrutement Job Rencontres, la cinquième édition du Salon du travail et de la mobilité professionnelle ouvrira ses portes le 17 janvier prochain à la Grande Halle de la Villette à Paris. C’est le rendez-vous incontournable des actifs qui veulent anticiper les évolutions économiques pour accompagner la mutation de l’emploi.

Un forum national dédié à l’emploi

Difficile de ne pas en entendre parler ces derniers temps. Les salons demeurent un sujet d’actualité à cette période. Et pas uniquement parce que les lycéens et les étudiants recherchent leur orientation dans les salons étudiants avant de formuler leurs vœux sur Parcoursup à la fin du mois. En dehors des futurs bacheliers, les actifs, les demandeurs d’emploi ou les futurs entrepreneurs peuvent aussi trouver leur voie en voguant de stand en stand. En ce début d’année, le Salon du travail et de la mobilité professionnelle se renouvelle les 17 et 18 janvier. Pour la cinquième édition, le forum d’information et d’orientation se tiendra comme les éditions précédentes à la Grande Halle de la Villette. C’est Job Rencontres, porteur de salons de recrutement en France, qui en est l’organisateur.

Que retrouver lors du forum ?

Le Salon du travail et de la mobilité professionnelle est un forum de rencontres et d’échanges. L’événement incontournable se présente comme une boussole pour quiconque souhaite se former, trouver un emploi, changer de région, de métier, s’expatrier ou travailler différemment. « Ce salon s’impose désormais comme le lieu d’échange incontournable autour de la totalité des problématiques liées au parcours professionnel, détaille Alexandre Nobécourt, commissaire général du salon. Quel que soit son projet, l’objectif du Salon est de permettre aux actifs de trouver les réponses à leurs objectifs de carrière ».

Six grandes thématiques d’emploi

Pour aiguiller au mieux les participants, La Villette sera découpé en six places de villages thématiques du salon bien spécifiques. Les visiteurs pourront ainsi retrouver une gamme complète de solutions adaptées à leurs besoins.

  1. Village « Je me forme » pour trouver une formation dans le cadre d’une reconversion ou d’une évolution à donner à sa carrière.
  2. Village « Je bouge en France » pour faire preuve de mobilité géographique dans les territoires les plus attractifs de l’Hexagone.
  3. Village « J’ose le monde » pour découvrir des offres à l’international en vue d’une expatriation.
  4. Village « Je cherche un job » pour rechercher un emploi en consultant les offres à pourvoir par des entreprises présentes au Salon du travail.
  5. Village « J’entreprends » pour se lancer dans l’auto-entrepreneuriat ou dans une reprise d’activité.
  6. Village « Je découvre l’emploi public » pour les actifs intéressés par le fonctionnariat et les secteurs de l’Etat.

En outre, les participants pourront profiter d’une vingtaine d’animations à l’aide d’un « parcours visiteur participatif ». Près de 30 conférences et ateliers pratiques sont programmés et animés par des spécialistes sur des sujets bien précis : « Transformation digitale : vers de nouveaux métiers synonymes d’emploi », « Stratégies de carrière et de recherche d’emploi à l’international » ou « Bilan de compétences : faire le point sur ses acquis et s’ouvrir de nouvelles perspectives ».

Les nouveautés de l’édition 2019

Pour son prochain événement, l’équipe du forum a mis en place des temps-forts sur des thématiques qui prendront une large place dans le débat autour de l’emploi.

  • La santé et le bien-être au travail.
  • Le handicap au travail.
  • L’épargne-retraite.
  • Le slashing – la tendance d’effectuer au moins deux emplois en même temps.

A qui s’adresse le Salon du travail ?

La prochaine édition ne s’adresse pas qu’à celles et ceux qui veulent fuir activement le chômage. Tout actif soucieux d’en apprendre plus sur les évolutions et les opportunités du marché du travail peut trouver son compte au Salon du travail : jeune diplômé, cadre, professionnel des ressources humaines, profession libérale, artisan ou étudiant.

Il est beaucoup plus facile de construire ses projets d’avenir avec des professionnels experts dans les domaines. Ils connaissent bien leur métier et peuvent donc répondre à toutes les questions. Pour cette édition, ils seront 95 intervenants à se rendre disponibles. Ils seront notamment présents au « Lab des idées » qui décrypte les grandes tendances de l’emploi. C’est aussi un temps de dialogue et de débat avec les experts du monde professionnel.

Les chiffres-clés de l’édition 2018

L’année dernière, environ 25 000 visiteurs ont foulé La Villette sur deux jours d’événement. Loin des idées reçues, le Salon du travail n’attire pas que les demandeurs d’emploi. En effet, une moitié des participants de l’édition de janvier 2018 déclarait être des employés (49%), suivi par les cadres (43%), les artisans, commerçants et ouvriers (4%) et les chefs d’entreprise, fonctionnaires, étudiants ou autres porteurs de projets (4%). Près de sept visiteurs sur dix sont issus de l’enseignement supérieur et ont obtenu un diplôme après le bac (du bac +2 à doctorat). Près de 37% des participants ont entre 20 et 35 ans.

Les informations pratiques

Les heures d’ouverture

Jeudi 17 janvier 2019 : 10 heures – 18 heures
Vendredi 18 janvier 2019 : 10 heures – 18 heures

L’adresse

Grande Halle de la Villette
211, avenue Jean-Jaurès
75019 Paris

Comment se rendre au Salon du travail

L’organisation conseille aux visiteurs de se rendre à la Grande Halle de la Villette par les transports en commun (métro, bus ou tram) à l’arrêt de la Porte de Pantin, près de la Cité de la musique.

Related posts

Leave a Comment