Post entretiens : Comment relancer un recruteur ?

La relance au recruteur : bonne ou mauvaise idée ?

 

A la suite d’un entretien concluant, tu t’attends à recevoir un mail du recruteur. Puis les jours et les semaines passent et toujours aucune réponse de la part de l’entreprise. Difficile alors de savoir quel est le meilleur moment pour relancer le recruteur. Faut-il attendre un jour, une semaine ou plus ? On te dis tout sur la façon de relancer correctement un recruteur !

 

Nos astuces pour relancer

 

Montrer sa motivation : Au delà de ce que l’on pourrait croire, relancer un recruteur n’est pas synonyme d’insistance mais bien de motivation. N’hésite donc pas à prendre les devants car la relance fait partie intégrante du processus de candidature !

 

Ne pas se montrer trop insistant : Il est clair que cela ne sert à rien de recontacter le recruteur 2 jours après l’entretien si ce dernier t’a annoncé les résultats des sélections dans 2 semaines.

 

Privilégier le contact téléphonique : Les candidats ont plus tendance à relancer le recruteur par email. Un contact téléphonique direct avec le recruteur te permettra d’avoir une réponse concrète et en temps voulu et par la même occasion de raffermir ta motivation pour le poste ! Bien entendu si le recruteur ne décroche pas, rien ne sert de l’appeller plusieurs fois dans la journée, au risque de paraître trop insistant ! Laisse donc un message vocal et attends sa réponse.

 

 

Et par email ? Par email, l’essentiel est de rester synthétique et positif même si le délai de réponse peut paraître long. Respecte les délais éventuellement indiqués par le recruteur lors de tes échanges. Si aucun délai ne t’a été indiqué, relance poliment dans les 10 jours suivant l’entretien. Si tu choisis cette option, n’oublie pas d’utiliser l’outil “accusé de réception” qui te permettra de savoir si le recruteur a bien reçu ton mail ou non.

 

Connaitre les échéances : Et pour cela rien de tel que le demander dès la fin de l’entretien avec le recruteur; ne sort jamais d’un entretien sans connaître les conditions du prochain échange (qui, quand, comment ?). Cela mettra ainsi ta candidature en avant et montrera par la même occasion ta motivation.

 

Miser sur l’originalité : Certains candidats ont compris l’utilisation des réseaux sociaux et ne se gênent pas pour reprendre contact avec le recruteur. Essaye aussi !

 

Et dans le cas d’une réponse négative : Ne pas hésiter à répondre au recruteur et si possible à demander les raisons de ce refus. Ces conseils constructifs te permettront de te mieux te préparer pour tes prochains entretiens !

 

Tu l’auras donc compris pour relancer un recruteur sous les meilleurs auspices, il faut faire preuve de précision, de synthèse mais aussi d’enthousiasme !

 

Par Claire

Related posts

Leave a Comment