A savoir avant de signer son contrat de travail

Mise au point avant de signer son contrat de travail

 

On vient de te faire une proposition d’embauche ? Tu es trop heureux et tu souhaites signer ton premier contrat de travail au plus vite ? Ne te presses pas trop ! En effet, avant de signer le document qui te lieras légalement avec ton entreprise, il convient d’avoir mis au clair certaines choses et d’être au courant de tout ! Un contrat de travail n’est pas à prendre à la légère car ce sera à lui que tu te référeras en cas de désaccord avec ton employeur par exemple. Quels sont les points majeurs à connaître avant la signature de ton contrat ? C’est que nous te dirons dans cet article.

Check-list du contrat de travail – 5 points à vérifier

 

 

#1 Un titre de poste et des responsabilités en accord avec ton profil 

 

Tout d’abord, le plus important : vérifie que le titre du poste et que tes responsabilités sont les mêmes sur papier que ce qui avait été convenu par oral. C’est primordial car cela reflète la nature de ton poste et quelles vont être tes responsabilités. Grâce à cela, tu sauras aussi précisément ce que ton employeur pourra ou ne pourra pas te demander. Cela te permettra dans un premier temps d’avoir un repère précis de tes missions. Moins ces tâches seront clairement expliquées, plus ton travail pourra être flexible. C’est pour cette raison que tout doit être détaillé avec précision.

 

#2 Un lieu de travail bien défini 

 

Sur ton contrat de travail, pense en outre à vérifier ton lieu de travail. Si ton travail nécessite des déplacements par exemple et que tu as accepté de te déplacer à travers l’Europe uniquement, il faudra que cela soit précisé noir sur blanc car sinon, ta hiérarchie pourra très bien t’obliger à te déplacer vers des destinations plus lointaines. Si jamais tu as le privilège de pouvoir faire du télé-travail, cela devra également être notifié par écrit.

 

#3 Un salaire et des avantages explicités 

 

 

Bien-sûr, ton salaire devra lui aussi être mentionné par écrit sur ton contrat de travail. Fais attention car sur certains contrats, le montant est indiqué en brut et non pas en net. Les employeurs savent qu’il est compliqué de le calculer de tête et peuvent piéger certains employés qui signent leur contrat d’emblée en misant sur la confiance. De surcroît, tous les avantages en nature (voiture, téléphone, réductions etc.) devront être mentionnés comme il en est de même pour les bonus sur objectifs.

 

#4 Un rythme de travail clair 

 

Le rythme de travail n’est pas le même lorsque l’on est employé ou cadre. Par ailleurs, il faudra que tes horaires soit mentionnées par écrit. Si tu es cadre, il faudra s’attendre à faire des heures supplémentaires mais une base horaire te permettra d’avoir un repère. Si tu es un employé, chaque heure supplémentaire devra être rémunérée !

 

#5 Une politique de congés détaillée 

 

Comme tu t’en doutes, tu ne pourras prendre des vacances comme bon te chante et c’est pourquoi, il faudra que tes congés soient aussi notifiés sur ton contrat de travail. Pour cela, il faudra que tu regardes par exemple la période de validité de tes congés : est-ce que ceux-ci peuvent se prendre du 1er janvier au 31 décembre ou sont-ils sur un autre modèle ? Certaines entreprises définissent par ailleurs des périodes claires de congés. Les organisations pour lesquelles la saisonnalité est forte par exemple auront davantage tendance à ne pas autoriser leurs employés à prendre des congés en période de fortes affluences. Il faut que tu sois notifié à l’avance.

 

Voici quelques-uns des points que tu devras absolument vérifier sur ton contrat de travail. Ne signe jamais sans avoir prit le temps de lire toutes les clauses de ton contrat et garde bien à l’esprit qu’un contrat peut-être modifié à souhaits avant qu’il ne soit signé alors qu’un contrat ratifié est très rarement modifiable par la suite.

 

Par Olivier Mitry

Related posts

Leave a Comment