L’importance des stages pour ta recherche d’emploi

Le stage, un atout de taille pour ton avenir professionnel

Le marché de l’emploi français n’est pas spécialement propice à l’intégration des jeunes actifs qui viennent de finir leurs études. En effet, avec un chômage bien présent en France, le secteur de l’emploi est devenu très concurrentiel, laissant ainsi de nombreux jeunes (sur)diplômés dans une situation précaire et sans aucune possibilité d’embauche. En outre, pour ce premier trimestre 2017 on peut constater que 23,3% de la population active des 15-24 ans sont actuellement au chômage contre 9,1% pour les 25-49 ans et 6,6% des 50 ans et plus (source : insee.fr).

Pourquoi une situation aussi instable ?

Le marché de l’emploi étant saturé dans l’hexagone, les recruteurs valorisent les talents potentiels qui connaissent le monde de l’entreprise, le travail d’équipe et qui possèdent les compétences nécessaires à un développement direct de la structure dans laquelle ils ont été embauchés. De même, il est de plus en plus difficile d’obtenir un contrat à durée indéterminée (CDI) du fait que les entreprises ne souhaitent plus prendre de risque quant à l’embauche d’un salarié sur le long terme. Les contrats précaires sont ainsi de plus en plus mis en avant afin de s’assurer que les employés gardent une motivation constante pour conserver leur poste, les rendant ainsi plus productifs. En effet, on peut constater que durant le 1er trimestre 2017, 7,8% des 15-64 ans étaient en CDD/intérim, en augmentation de 0,3% en comparaison du dernier trimestre 2016 et de 0.5% sur une période d’un an.

Aujourd’hui, pour qu’un jeune diplômé rentre dans les critères de sélection des recruteurs, il faut qu’il puisse justifier de sa motivation et de son ambition à vouloir évoluer dans une entreprise. De plus, il doit également montrer qu’il a pu mettre en pratique les bagages théoriques que ses études lui ont apportés en combinant des périodes de stages lui permettant de justifier, arguments à l’appui, de ses diverses expériences pratiques.

Bilan

Afin de répondre aux attentes des recruteurs et des entreprises françaises de plus en plus exigeants, il te sera bénéfique d’obtenir le plus de connaissances possible sur le monde du travail durant tes formations en études supérieures. Les contrats en alternance peuvent te permettre d’obtenir une bonne assimilation du monde de l’entreprise et du travail d’équipe ainsi qu’une intégration de la posture professionnelle et sont favorables aux entreprises qui bénéficient de crédits d’impôt. Les périodes de stage sont également des bons moyens de gagner en expérience et sont de plus en plus imposées par les écoles supérieures qui adaptent leurs exigences au marché du travail actuel. De plus, ces dernières bénéficient d’exonérations de charges en permettant à l’employeur de ne verser qu’une gratification de 3,60€/heure de travail dans une période supérieur à deux mois. Tu peux dorénavant bénéficier de plusieurs périodes de stages allant de 2 à 6 mois maximum par an durant ton cursus ce qui peut te permettre de gagner en compétence et en expérience dans la spécialité de ton choix.

Tu sais à présent comment valoriser ta candidature sur le marché du travail français ! 😉

Related posts

Leave a Comment