Êtes-vous éligible à la nouvelle prime d’activité ?

En ce début d’année, le Gouvernement a annoncé la revalorisation de la prime d’activité pour soutenir les salariés les plus modestes. La Caisse d’allocations familiales vient de lancer un simulateur en ligne pour évaluer le montant de la nouvelle prime. Les employés touchant moins de 1 500 euros par mois peuvent y prétendre.

Prime d’activité : qu’est-ce que c’est ?

Un bonus financier à la fin du mois

Lancée le 1er janvier 2016, la prime d’activité est un complément de salaire versé par la Caisse d’allocations familiales. A l’origine, le dispositif a été lancée pour fusionner – et par conséquent supprimer – l’ancienne prime pour l’emploi et la partie “Activité” du Revenu de solidarité active (autrement appelé RSA activité). Pour les salariés qui en font la demande (lire plus bas), c’est surtout un moyen d’arrondir les fins de mois de quelques dizaines à quelques centaines d’euros. L’aide financière permet de soulager les foyers aux revenus modestes. Pour les pouvoirs publics, l’aide favorise le retour à l’emploi, notamment des chômeurs de longue durée qui n’arrivent pas à se stabiliser sur le marché du travail. En pratique, la prime d’activité a pour but de soutenir les actifs et leur fragile pouvoir d’achat.

Les conditions pour en bénéficier

Pour avoir droit à la prime d’activité en plus de son salaire, il faut remplir quelques conditions nécessaires. Contrairement aux idées reçues, la mesure n’est pas uniquement réservée aux jeunes de 18 à 25 ans. L’âge n’est d’ailleurs pas un critère déterminant.

  • Avoir au moins 18 ans.
  • Avoir la nationalité française.
  • Résider et travailler en France.
  • Percevoir des revenus professionnels les trois derniers mois précédant la demande de prime d’activité.

Si vous êtes salarié

Tout employé peut toucher une prime d’activité à condition que son salaire net mensuel ne dépasse pas les 1 500 euros pour une personne seule.

Si vous êtes étudiant, stagiaire ou apprenti

Les salariés ne sont pas les seuls bénéficiaires de la prime. En effet, les étudiants, les stagiaires et les jeunes en apprentissage peuvent également bénéficier de la prime d’activité. Pour cela, il leur suffit de travailler pendant au moins trois mois et percevoir un salaire minimum de 890 euros nets par mois.

Si vous êtes travailleur indépendant

Les personnes exerçant une profession en freelance ne sont pas laissées-pour-compte. Elles aussi peuvent également être déclarées comme éligibles. Le calcul de la prime d’activité pour les auto entrepreneurs est basé sur les revenus professionnels déclarés par trimestre. En revanche, les ressources prises en compte ne doivent pas dépasser un certain seuil.

Combien je peux toucher tous les mois ?

Le montant forfaitaire de la prime d’activité est régressif selon les revenus perçus par les salariés. Prenons l’exemple d’un salarié trentenaire, célibataire et sans enfant à charge. Si celui-ci touche 1230 euros nets par mois (équivalent au revenu minimum), le montant de sa prime d’activité est estimé à environ 231 euros par mois. Il faut savoir que la situation familiale joue beaucoup sur le calcul de la prime. C’est pourquoi le montant du complément baisse si l’allocataire touche une aide au logement, une pension d’invalidité ou un dédommagement lié à un accident du travail.

Comment demander la prime d’activité ?

La Caisse d’allocations familiales est l’interlocuteur privilégié vers qui s’adresser pour bénéficier du complément de salaire. L’organisme de prestations familiales est le seul à pouvoir l’attribuer avec la Mutualité sociale agricole (MSA). L’allocataire intéressé peut se rendre sur le site de la Caf pour déposer un dossier. A la suite du dépôt, la réponse à la demande de prime d’activité peut prendre quelques semaines.

 🗣 LA CITATION – « Le salaire d’un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019, sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur », a déclaré Emmanuel Macron, le président de la République, durant son allocution télévisée le 10 décembre 2018.

Une valorisation de 90 euros en 2019

Face au mécontentement des salariés les plus modestes, le Gouvernement a tenté de calmer la colère symbolisée par les Gilets jaunes en annonçant une revalorisation exceptionnelle de la prime d’activité. En ce début d’année plein de changements, le bonus de celle-ci a augmenté de 90 euros. Avec l’augmentation du Smic égale de + 1,5%, les employés les plus modestes peuvent espérer une hausse de 100 euros sur leur prochaine fiche de paie. Pour toucher la prime en février, il est nécessaire d’en faire la demande avant le 31 janvier prochain. Le versement de la nouvelle prime devrait intervenir aux alentours du 5 février 2019. Le nombre de bénéficiaires devrait sensiblement augmenter. Début 2018, près de 2,61 millions de foyers touchaient le dispositif.

A noter : ceux qui touchaient déjà la prime d’activité l’année dernière peuvent faire effectuer une mise à jour de leur complément de salaire auprès de la Caf.

Related posts

Leave a Comment