Top 3 des métiers les plus en vogue en 2018

Des métiers qui ont la cote en 2018

 

Chaque année, de nouveaux métiers se créent et de nouvelles branches apparaissent. Certains postes évoluent, d’autres disparaissent. Quelles sont les évolutions pour 2018 ? Dans quel secteur s’orienter ou se réorienter ? Nous avons mené l’enquête !

 

Top des métiers et secteurs qui vont se développer en 2018

 

#1. Les métiers de l’informatique et d’analyse de données

 

 

Data analyst tu en as déjà entendu parler ? Ce métier très en vogue n’est pas prêt d’arrêter de séduire les entreprises ! Chaque business dispose en effet de nombreuses données importantes qu’il ne faut pas sous-estimer. Ces données qui peuvent rapporter gros à l’établissement doivent être regroupées et transformées afin d’en avoir une connaissance optimale. Tu l’auras donc compris, ce métier est très important ! Tu aimes les statistiques, les chiffres et les tableurs Excel ? Ce métier est peut-être fait pour toi ! Note par ailleurs que le salaire est plutôt avantageux puisque tu pourras gagner entre 38 000 et 45 000 euros brut par an ce qui donne un salaire entre 2400 et 2888 euros nets par mois.

 

#2. Les métiers du service à la personne

 

 

Ces métiers ne connaissent quasiment jamais la crise. Il s’agit bien-sûr des branches médicales et para-médicales qui nécessitent toujours plus de vocations mais pas seulement ! En effet, on constate également de plus en plus l’émergence de services de coachings personnalisés et ce, dans presque tous les domaines ! Cette fonction s’adresse aussi bien aux étudiants qui ont besoin d’un coup de pouce pour leur orientation qu’à des actifs en quête de renouveau dans leur travail, à des retraités qui souhaitent pimenter leur vie ou encore à des couples qui veulent raviver la flamme ! Bref, tu n’auras pas de problème à trouver du travail dans ce secteur ! Attention toutefois, il faut avoir de réels compétences dans le domaine choisi car, bien que cette branche soit très en vogue, elle est par ailleurs très concurrentielle ! La plupart des coachs sont à leur compte et se font connaître par le bouche-à-oreille ! Tu souhaites te lancer la-dedans ? Commence dors et déjà à monter ton réseau ! Concernant le salaire, étant indépendant, il sera très variable et dépendra de ta clientèle mais peut atteindre des sommets si tu arrives à te construire une bonne réputation !

 

#3. Les métiers de l’enseignement et de la justice

 

 

Chaque année, le constat est le même : il y a trop peu d’enseignants et les classes sont trop surchargées. La volonté de l’Etat est toujours d’ouvrir plus de classes avec un effectif plus faible afin de faciliter l’apprentissage. Cette résolution n’est cependant possible qu’à une seule condition : avoir plus de personnels enseignants. Pour y arriver, il faut bien avouer que c’est parfois un peu le parcours du combattant… Le concours étant très sélectif, de nombreuses vocations finissent par baisser les bras et à chercher un autre métier plus accessible. Cependant, il faut que tu gardes à l’esprit que ce concours n’est pas aussi sélectif en fonction des régions dans lequel tu le passes. En effet, si tu choisis par exemple de le passer en région parisienne, tu auras plus de chances de l’avoir car il y a plus de places que de postulants. Il est vrai que la vie n’est pas la même qu’en province mais tu peux toujours commencer dans la capitale pour lancer ta carrière et postuler par la suite dans la ville de tes rêves ! Pour ton info, le salaire d’un instituteur débutant va être d’à peu près 1580 euros nets par mois mais il évolue assez rapidement. Ainsi, tu pourras espérer gagner un peu plus de 1600 euros nets par mois au bout de deux ans d’exercice et jusqu’à 1900 euros nets par mois après 10 ans d’ancienneté ! Les nombreux congés payés constituent aussi un précieux atout de ce métier !

 

 

La branche juridique ne connait elle non plus pas la crise et 2018 ne fera pas exception à la règle ! Si les avocats se marchent parfois dessus dans certaines villes françaises, ça n’est absolument pas le cas des juristes d’entreprises ! Entre les contrats de travail, les plans de restructuration, les règles internes à l’organisation, les revendications salariales etc. le chef d’entreprise a de quoi se perdre et cela peut parfois lui coûter très cher ! Pour éviter les déconvenues, de plus en plus de PME mais surtout des grands groupes décident d’engager un ou plusieurs juristes d’entreprise qui pourra leur apporter de précieux conseils juridiques. Spécialisé en droit des entreprises ou en droit des affaires, celui-ci deviendra vite l’atout indispensable d’une société ! Il va également gérer les contentieux internes à l’organisation. Pour y parvenir, il faut bien avouer que c’est un peu le parcours du combattant. Les études de droit font parties des plus difficiles et il faudra être travailleur et persévérant ! Toutefois, tu seras bien récompensé à la fin car, en plus d’être passionnant et anti-routine, ce métier t’assurera une situation plutôt confortable ! Un débutant pourra espérer gagner plus de 2500 euros nets par mois !

 

Et toi ? Quel secteur t’attire le plus ? Si tu es en recherche d’un stage ou d’un emploi qui te correspond vraiment, sache que certaines agences spécialisées telle que Skiliz peuvent t’apporter leur précieuse expertise de manière totalement gratuite et personnalisée !

 

Par Olivier Mitry

 

Related posts

Leave a Comment