Travail en freelance : bien choisir son lieu de travail

Un statut de plus en plus prisé

 

Aujourd’hui, en sortant de leurs études, beaucoup de jeunes diplômés souhaitent être libres et construire eux-mêmes leurs projets ! Beaucoup décident dès lors de se lancer en freelance ! C’est en quelques sortes la voie de la liberté ! Pas d’horaires, pas de lieu de travail défini, une organisation qui nous est propre etc. Tant d’avantages qui séduisent de plus en plus. Lorsque l’on travaille en freelance, en fonction de notre personnalité, il faut savoir décider quel est le meilleur cadre de travail. Où travailler ? Quelle est l’ambiance la plus propice à la concentration ? Les réponses à ces questions vont bien-sûr dépendre de la personnalité de chacun mais voici quelques pistes à prendre en compte lorsque l’on travaille en freelance.

 

Travail en freelance – Quel lieu de travail ?

 

#1. Travailler de chez soi

 

C’est l’option la plus appréciée des freelancers car c’est très certainement la plus facile. Toutefois, pour se faire, il est impératif que le cadre s’y prête. A moins d’être ultra-organisé, travailler dans un 18m² risque d’être compliqué. Il faudra par conséquent que ton appartement soit assez grand et que tu disposes de tous les outils nécessaires pour travailler efficacement. Une connexion internet trop lente ou un ordinateur obsolète pourraient par exemple compromettre ton activité. Il faut par ailleurs que tu puisses disposer d’un environnement calme. Vous êtes cinq dans ta colocation ? Il vaudra peut-être mieux envisager de trouver un autre lieu de travail à moins de pouvoir disposer d’une chambre au calme. Certains d’entre nous auront du mal à travailler dans un silence complet mais seront pour autant déconcentrés par de la musique. Si tu es dans ce cas, pourquoi ne pas jouer une playlist d’ambiances type pluie, orage ou mer ? Cela peut aider à la concentration.

 

 

#2. Travailler dans un café

 

De plus en plus de cafés disposent du wifi en haut débit et il est donc facile d’y travailler. Certains apprécient l’agitation, l’odeur du café et le mouvement constant autour d’eux. Selon eux, cela stimule la créativité. Si tu te retrouves dans ce cas, il conviendra d’arriver relativement tôt afin de pouvoir choisir une place quelque peu à l’écart qui t’évitera de devoir te déplacer ou d’être dérangé. Note par ailleurs qu’il existe des cafés plus propices pour travailler que d’autres. C’est par exemple le cas des anti-cafés. Ils se développent de plus en plus en France et proposent un concept tout à fait innovant qui consiste à ne pas payer en fonction de sa consommation mais en fonction du temps que l’on reste. Ainsi, le tarif est affiché à 5€ de l’heure et est dégressif par la suite. Il existe également des abonnements au mois et à l’année. Pendant le temps où tu choisis de rester, tu pourras consommer autant de boissons et de nourriture que tu le souhaites. Les anti-cafés disposent par ailleurs d’endroits calmes idéaux pour se concentrer !

 

#3. Travailler dans un espace de coworking 

 

Cela se développe de plus en plus dans les grandes villes. En échange d’un abonnement mensuel, tu bénéficieras d’un espace de travail bien pensé et au calme afin de te permettre de travailler dans les meilleures conditions possibles ! Par ailleurs, en travaillant dans un espace de coworking, tu auras l’occasion de rencontrer de nombreux travailleurs indépendants ! Cela pourra t’aider à te construire un réseau !

 

Et toi quel est ton cadre de travail en freelance ?

 

Beaucoup occupent ce statut à mi-temps et font un autre travail en parallèle ! Si tu es la recherche d’un emploi à mi-temps pour compléter ton activité, sache que certaines agences telle que Skiliz peuvent t’y aider gratuitement !

 

Par Olivier Mitry

 

Related posts

Leave a Comment