Que mettre dans une lettre de motivation pour un emploi étudiant ?

Aujourd’hui, près d’un jeune sur deux exerce une activité d’appoint à côté de ses études. Qu’elle soit spontanée ou en réponse à une offre, il est important de travailler sa candidature pour avoir la certitude d’être recruté. Découvrez la liste des éléments-clés afin d’écrire une lettre de motivation pour un emploi étudiant.

Un jeune sur deux travaille pendant ses études

Difficile de concilier les études et le financement de celles-ci. C’est ce fragile équilibre que tentent chaque année de trouver des étudiants soucieux de ne pas se ruiner après le baccalauréat. Contrairement aux Etats-Unis où le recours au prêt étudiant est légion, le job étudiant est la plus importante source de revenus dans l’Hexagone. D’après une enquête de l’Observatoire de la vie étudiante, 46% des jeunes français travaillent à côté de leurs études en 2016, soit + 1% par rapport à l’année précédente. Une majorité des étudiants déclarent vouloir se détacher de la dépendance financière de leurs parents (63,9%). Loin des idées reçues, l’exercice d’un job étudiant n’est pas qu’une nécessité. En effet, près de trois quart des 60 000 jeunes sondés (74,9%) expliquent que l’emploi temporaire – qui dure rarement plus de six mois – est une belle manière d’inscrire une ligne sur le curriculum vitae et d’acquérir une expérience professionnelle.

Lettre de motivation pour un emploi étudiant : que dire ?

Un job étudiant peut s’effectuer soit durant les vacances scolaires, soit avec un emploi à temps partiel qui se déroule le soir ou le week-end. Postuler à un emploi de ce type s’opère comme pour un emploi ou pour un stage classique. Il est nécessaire d’envoyer une candidature au poste convoitée avec une lettre de motivation et un CV. Il faut savoir que la plupart des étudiants qui travaillent sont passés par la voie d’une candidature spontanée.

  1. Expliquer sa situation étudiante
  2. Détailler sa disponibilité
  3. Comment gérer la question de l’argent ?
  4. Montrer une motivation débordante

Expliquer sa situation étudiante

Les recruteurs reçoivent régulièrement des CV et ne doivent pas perdre de temps sur le recrutement. Ne laissez planer aucun doute. Pour éviter toute confusion, le candidat doit mentionner son statut d’étudiant à son futur employeur. Par conséquent, il est recommandé de figurer une phrase d’accroche telle que « actuellement à la recherche d’un emploi étudiant ». De plus, n’hésitez pas à préciser le type de formation suivi. Quelque soit le secteur que vous visez, le recruteur vous demandera votre projet professionnel et comment cet emploi étudiant s’inscrit dans votre plan de formation.

Détailler sa disponibilité

Dans le corps de la lettre de motivation pour un emploi étudiant, il est important d’inscrire les jours et les horaires auxquels vous êtes disponibles. Ce peut être parfois délicat dans la mesure où des étudiants sont soumis à des plannings hebdomadaires évolutifs. Dans votre lettre, essayez d’être le plus précis possible sur la période de disponibilité de tel à tel mois ») et les plages horaires (« à partir de telle heure le soir »). Une solution à envisager est de chercher un poste qui offre des horaires flexibles et adaptées aux nombreux imprévus de la vie étudiante.

Comment gérer la question de l’argent ?

Evidemment, la première motivation d’un job d’appoint est bien souvent la rémunération obtenue à la fin du mois. Comme pour toute recherche d’emploi, il n’est pas question de l’évoquer dans lettre de motivation pour un emploi étudiant. Il faut d’abord privilégier les compétences que pourra acquérir l’étudiant et l’opportunité de découvrir le monde professionnel. Si vous tenez à évoquer vos émoluments, justifiez les en évoquant “le besoin de gagner une source de revenus pour financer vos années universitaires”.

Montrer une motivation débordante

Comme pour toute candidature, le postulant doit indiquer ce qui le motive à occuper le poste temporaire. Il s’agit alors d’évoquer son « sérieux« , son « dynamisme » et son « enthousiasme« . En évoquant d’éventuelles anciennes expériences du même type, vous pouvez aussi parler de vos « capacités d’adaptation » de votre « polyvalence professionnelle« . En clair, dans la lettre de motivation pour un emploi étudiant, le recruteur ne doit pas simplement identifier le besoin d’argent. Enfin, le candidat doit impérativement se mettre à disposition pour tout renseignement complémentaire. L’objectif final étant de décrocher un éventuel entretien d’embauche.

Trouver un emploi étudiant : dans quel domaine ?

Quand on imagine un job étudiant, on pense forcément à un petit boulot ingrat dont la seule satisfaction apparaît au moment de la réception du bulletin de paie. Si le job étudiant peut s’exercer dans le domaine de formation suivi par le jeune, les secteurs sont en réalité assez variés. L’hôtellerie et la restauration, la grande distribution ou encore les postes en université sont les principaux domaines où travailler à côté de ses études.

  • L’hôtellerie et la restauration : serveur, préparateur de commande et commis de cuisine.
  • Le service à la personne : aide à domicile, agent d’entretien et professeur à domicile.
  • L’université : agent d’accueil, employé à la BU et animateur culturel, artistique ou sportif.
  • La grande distribution : hôte de caisse et employé de rayon.
  • L’auto-entrepreneuriat : coursier, transporteur et distributeurs de flyers (street-marketing).

De plus en plus d’étudiants exercent également le rôle d’ambassadeur pour une marque, pour un produit ou encore pour une institution. En étant le médiateur entre une entreprise et une clientèle, l’étudiant a la possibilité d’agrandir son réseau professionnel, et ce avant d’entrer sur le marché du travail.

Related posts

Leave a Comment