Etudiant en alternance : les conseils pour trouver le bon employeur

De nombreux étudiants choisissent de s’orienter vers l’alternance. Question de goût ou de méthode d’apprentissage, les formations sont accessibles et nombreuses. Cependant, quand vient le moment de décrocher son contrat, les entreprises peuvent se montrer réticente. Voici des précieux conseils pour faire sensation face à vos recruteurs.

Trouver son contrat en alternance parfaite en trois temps

Signer un contrat d’apprentissage ce n’est pas rien, vous allez devenir un employé à part entière. Il faut donc que vos centres d’intérêt soient communs avec l’entreprise. Le mot d’ordre est l’organisation, il faut planifier ses tâches à l’avance.

Première étape : débuter les recherches

Ce premier pas vers la professionnalisation doit se réfléchir et s’effectuer longtemps à l’avance. On te conseille de t’y prendre au moins 6 mois à l’avance.

Mettre son CV au goût du jour

Le CV c’est l’outil clé pour toute demande d’emploi. En tant qu’alternant, vous êtes à la recherche d’un poste. Il faut donc le préciser sur votre document. Toutes les informations inscrites dessus doivent être mises à jour. Un CV complet autant sur le fond que sur la forme peut faire la différence face aux recruteurs.

C’est la même chose pour la lettre de motivation. D’autant plus que cette dernière doit être claire et personnalisée. Même si vous postulez à un poste similaire, n’oubliez pas de la soigner et de l’adresser directement à l’entreprise souhaitée.

Utiliser toutes les plateformes possibles

On a tendance à multiplier les candidatures sans trop de stratégie définie. Ce n’est pas forcément une bonne idée. Des sites spécialisés dans les contrats d’alternance existent. Ils permettent de recenser les offres et un système de recherche avancée cible les annonces en fonction des centres d’intérêt.

Les chambres de commerce et d’industrie peuvent être une véritable mine d’or pour les étudiants alternants. Elles possèdent souvent des partenariats avec des entreprises locales ou internationales. Il est conseillé de se rapprocher de ce genre d’établissement.

Ne perdez pas de vue que les entreprises sont nombreuses et qu’il faut les sélectionner intelligemment. L’alternance peut durer deux ans, alors autant choisir un domaine qui nous passionne, plutôt que par défaut.

Deuxième étape : postuler à des offres

Une fois la recherche d’entreprises effectuée, on passe la seconde et on postule ! Pour se faire, il est préférable de s’attaquer à cette tâche 4 ou 5 mois avant la date du début de votre contrat. C’est une marge de sécurité qui permet de rebondir en cas d’incident.

Rester à l’affût

Il ne suffit pas de déposer son CV un peu partout et de prier pour que notre candidature soit retenue. Il faut rester en alerte face à de nouvelles offres qui pourraient apparaître. Pour cela, on utilise des outils créés justement pour alerter des nouveautés.

Pour multiplier ses chances, être le premier à découvrir l’annonce et à postuler peut être un grand avantage face à la concurrence potentielle présente sur le marché.

Relancer

L’autre astuce, et pas des moindres, est la relance. Elle est notamment appréciée lorsque vous avez effectué une candidature spontanée et que vous n’avez aucune idée du délai de réponse estimé.

Si, en revanche, vous avez postulé à une annonce déjà existante, attendez un peu avant de réapparaître. On laisse en général passer deux semaines pour éviter d’être perçu comme un harceleur !

Troisième étape : se préparer aux entretiens

C’est une action un peu particulière qui intervient lorsqu’on obtient une réponse favorable d’une entreprise. Mais elle peut évidemment se préparer à l’avance et s’adapter en fonction. Tout dépend du tempérament de chacun, il y en a ceux qui préfèrent être très préparés et d’autres qui prennent leur temps.

Savoir se vendre

Un entretien se déroule souvent en deux parties. On commence d’abord par se présenter. Cette présentation doit être bien rodée pour pouvoir se vendre comme il se doit. On regarde les détails du poste proposé. Les missions listées doivent pouvoir matcher avec nos compétences. C’est cela qu’il faut mettre en avant.

Se renseigner sur l’entreprise

La seconde partie est liée à l’entreprise. Pensez à bien vous renseigner sur elle. On ne vous demande pas d’apprendre par cœur son historique ou son organigramme. Mais surtout d’exprimer votre volonté d’apprendre au sein de leur équipe. Les valeurs de la société doivent vous correspondre.

Les cartes en main, vous savez désormais comment trouver la bonne entreprise pour votre alternance. Bonne chance !

Related posts

Leave a Comment